Il était une fois..

Par défaut

téléchargement

C’est l’histoire d’un garçon née à la fin des années 90. D’une mère qui travail dans la restauration. D’un père étudiant. Tous deux mi vingtaine. La mère décide que pour élever son enfant il serait mieux qu’elle soit à la maison. Tous les soirs elle sors avec on-ne-sais-qui. Elle entre parfois saoule, parfois pompette et parfois pas du tout. À se rythme, le père en a assez et décide de partir avec son fils de 2 ans. Il termine ses études mais ne travail pas dans son domaine. La mère demande la garde du garçon et le juge lui accorde et laisse une fin de semaine sur deux au père.

L’enfant vieillit. La mère aussi. Il commence à parler mais ne raconte que des mensonges. Elle rencontre un homme bien qui s’occupera mieux de son fils qu’elle. Puis il décide de partir laissant l’enfant et sa mère seuls. Elle rencontre un autre homme avec qui elle emménage immédiatement. Ils consomment marijuana et alcool en présence de l’enfant. L’enfant vieillit et continue de mentir. La mère le laisse à lui même, ne l’éduque pas, ne fait aucune discipline. Pendant ce temps, le père paie sa pension, les vêtements de son fils ainsi que tout ce s=qui a trait a la vie scolaire. Il continue de le voir 1 fin de semaine sur deux. Il travail de nuit parce que c’est plus payant et qu’il doit contribuer.. Et parce que l’enfant lui dit que le chum de sa mère a vendue la nouvelle paire de soulier qu’il lui a acheté pour la rentrée scolaire.

Le père rencontre une jeune femme et cette jeune femme, c’est moi.

Un soir, le conjoint de la mère est en colère, il cris et commence à la frapper. L’enfant appel le 9-1-1. Le père va chercher son fils et demande à la mère de quitter cet homme s’il veut revoir son garçon. Le père démissionne de son emploie de nuit pour s’occuper de son fils pendant 1 mois. 1 mois ou il continue de payer sa pension, nourrit son fils, paie la dette du service de garde de mme pour qu’il puisse dîner à l’école. Fait ses lunch, va le porter et le chercher en voiture. Petit train va loin, le père envisage de prendre la garde complète.

La mère quitte l’homme, et emménage avec un autre. Elle reprend son fils parce que son avocate lui a recommandé de suivre le jugement de cours. Le papa déménage dans une autre ville. 1 fin de semaine sur deux il fait l’allée-retour en voiture pour voir son garçon. Il ne sait pas ce qui se passe chez la maman car les deux parents ne se parlent pas. Il sait seulement qu’elle ne le chicane jamais et en voit les répercussions lorsqu’il arrive pour un week-end. Il a de mauvaises manières, fait de l’embonpoint et n’a aucun intérêt pour l’extérieur.

La nouvelle conjointe est enceinte. Le père lui dit qu’il aimerait avoir la garde de son fils. La conjointe est d’accord sans savoir dans quoi elle s’est embarqué. La mère refuse. Elle tombe enceinte et accouche de son deuxième fils.. Deux semaines avant la rentrée au secondaire du garçon, la mère et le beau-père déposent l’enfant au pieds de la porte du papa avec son sac à dos. ‘Désolé mais nous ne savons plus quoi faire avec lui’

Sans plus d’explication, ils quittent les lieux laissant sur mon balcon un garçon qui a besoin de 12 ans d’éducation là là maintenant. Un enfant qui échoue sa 6ieme année, qui refuse de se laver, qui n’a pas appris à se moucher ni à s’essuyer les mains ailleurs que sur ses vêtements. Et c’est là que commence ma nouvelle vie.

Je lui trouve un pédiatre qui le diagnostique Trouble de déficit d’attention avec hyperactivité et impulsivité + Trouble opposition avec provocation. Possibilité de personnalité antisociale mais le diagnostique se fait seulement à l’âge adulte. Menteur, manipulateur.. Voleur..

J’ai plein d’amour à donner. Je suis forte et j’aime relever des défis.. So What?

So.. depuis 4 ans nous essayons de rattraper les 12 ans perdue.. et ça ne fonctionne pas. On a tout donné ce qu’on a jusqu’à s’épuiser: Les scouts, les cadets, les câlins, l’encadrement très serré, donner plus de liberté, deux suivis avec T.S, médication, renforcement positif (malheureusement on ne trouve rien à renforcer), classe spécialisé, vérifier les fréquentations, donner de l’amour à profusion, systeme de récompense, systeme de retrait de privilège, le laisser ‘fuguer’ avec consentement (chez un ami) etc.. J’ai lâché prise et je me suis dit que si le grand garçon décide de faire de mauvais choix, il assumera les conséquences.. Il rejette tout le bien qu’on essaie de lui faire. Il rejette son père, rejette sa mère.. C’est parfois même l’enfer.

J’ai deux petits garçons qui mérite d’avoir TOUTE mon attention et mon énergie. Qui mérite la sécurité .. Sécurité que le grand garçon a mis en danger.. Nous avons demandé à la mère de reprendre son fils, elle refuse..

Nous sommes devant un mur qui semble aussi grand que celui de Berlin.. Je me sens comme dans le film mommy..

J’aimerais passer à une autre histoire.. Et vous raconter qu’il était une fois, peut-être même deux ..

2 réflexions sur “Il était une fois..

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s