La grève dans le secteur public, expliqué par une ASSS

Par défaut

Comme la grève tournante a débuté cette semaine et qu’il y a encore des gens qui ne comprenent pas, et ce parmis les employés, je reblog cet article que j’ai écrit il y a quelques jours.

Ma Vie, Ma Thérapie

mqdefault

Je sais, je suis une maman et mon blog parle surtout de ma vie de famille. Mais ce soir j’ai envie de vous faire un cours accéléré sur les raisons de la grève rotative qui commencera le 26 octobre.

Je ne suis pas enseignante, je ne suis pas infirmière ni fonctionnaire. Je suis une ASSS.

Si tu as lu ASSS, tu peux rire. Tu peux dire que c’est un drôle de titre pour un non professionnel qui lave des fesses. Je l’ai entendue souvent.. Autrement on m’appel préposée ou même la laveuse avec autant de légèreté dans la voix que de mépris dans les yeux.

Je ne suis rien de tout ça.

Je suis une Auxiliaire en santé et services sociaux. Pendant que certaines d’entre nous luttent pour faire connaître notre profession, le ministère de l’éducation, lui, a décidé de jumeler le programme d’enseignement des ASSS et des Préposées ce…

View original post 1 439 autres mots

Magasinage en ligne

Par défaut

Comme je vous l’ai mentionné dans mon billet précédent

8 Trucs de mamans pour gagner du temps

voici la liste des sites web que je visite à l’occasion pour mes achats en ligne ou pour savoir ou sont les aubaines avant de me déplacer.. et ce, pour toute la famille!

Boutiques de vêtements:

Old Navy

GAP

Children’s place

Carter’s et Oshkosh

Joe fresh

ForEver 21

Sears

American Apparel

Site Mixte de vente de vêtements \ jouets \ décoration

Beyound the Rack

Zulily

N’oubliez pas de vous fixer un budget car avec les achats en ligne c’est facile et rapide de dépenser beaucoup… Trop.

Mon truc: remplir le panier, l’enregistrer et y retourner le lendemain pour voir si on a vraiment besoin de tout ce qui est dedans!

Sinon, vous pouvez aussi faire comme moi… remplir votre panier chez Zulily, rêver et ne jamais commander hihi!

Bon magasinage

8 Trucs de mamans pour gagner du temps!

Par défaut

Maman au travail ou maman à la maison, nous cherchons tous, sous les piles de vêtements au sol, de papier sur la table ou de chaudron dans la cuisine, la même chose: Le temps.

La grande et la petite aiguille qui défilent à toute allure, le temps semble se sauver ou plutôt se cacher quelque part entre la vingtaine et la soixantaine.

Le temps, ce n’est pas quelque chose qu’on a, c’est quelque chose qu’on prend. 

Ouais.. bon..

Si je prends mon temps, les tâches s’accumulent. Si je cours, je m’épuise.

J’ai donc décidé de réunir quelques conseils vu, lu et entendu au cours de ma jeune vie et de les mettre en application. Les plus simples, je les ai gardé. Les plus compliqués, je les ai mis aux poubelles!

Voici donc les trucs que j’applique à la maison et qui me permettent de gagner des minutes de sommeils, du temps pour un café ou du temps avec mes enfants.

#1 Préparer les lunchs la veille et déposer dans la boîte à lunch les aliments qui ne nécessite pas d’être gardé au froid avec les ustensiles. Je laisse les boîtes, ouvertes, sur le four et c’est la première chose que je fais le matin.

DSC_0004

#2 Planifier les repas.

Bon.. J’ai déjà planifié mes repas pour une semaine complète mais je n’aimais pas ça. Alors je planifie 2 à 3 repas ‘complexe’ pour la semaine. Je les cuisines le dimanche. Les autres jours nous mangeons des trucs plus rapide: Spaghetti, tortillas au poulet etc.

#3 Sortir les vêtements la veille

Le soir, je dépose sur le lit des enfants, les vêtements qu’ils porteront le lendemain. J’en profite aussi pour sortir le pyjama du soir. De cette façon, après le déjeuner ils peuvent aller s’habiller sans s’éterniser. Même que parfois, mon grand enfile ses vêtements avant de déjeuner.

#4 Partager les tâches…

Avec les enfants! Avec la charte des tâches selon l’âge des enfants c’est facile à faire!

#5 Magasiner sur internet!

Au début ça fait peur. Puis tu deviens vite une adepte! En plus la majorité des boutiques offrent le retour de marchandise gratuitement, offre une livraison sans frais, ont des spéciaux exclusivement en ligne et expédient rapidement. Il suffit de regarder la charte des grandeurs selon la marque et si vous n’êtes pas certaine, aller une fois en boutique ‘réelle’ pour connaître les grandeurs. Dans un prochain billet, je vous ferez la liste de mes boutiques en ligne favorite.

#6 Faire des listes.

Je ne sais pas pourquoi mais il me semble que j’accomplis plus de chose dans une semaine quand je dois cocher ou barrer un item sur ma liste. J’ai un plaisir fou à voir la liste diminuer.

#7 Lâcher prise sur le ménage et prendre le temps d’avoir du plaisir avec les enfants.

Au diable le ‘pliage’ de vêtements, on joue au monopoly junior!

#8 Faire deux choses en même temps.

Oui c’est vraiment un truc! Plier les vêtements au salon en écoutant un film ou les nouvelles. Faire la vaisselle en brassant la recette aux 5 minutes. Faire le ménage de la salle de bain tout en surveillant les enfants dans le bain etc.

Ça s’appelle, maximiser son temps!

+Ne manquez pas mon prochain billet sur ma liste de boutiques en ligne qui sortira d’ici l’Halloween.

La grève dans le secteur public, expliqué par une ASSS

Par défaut

mqdefault

Je sais, je suis une maman et mon blog parle surtout de ma vie de famille. Mais ce soir j’ai envie de vous faire un cours accéléré sur les raisons de la grève rotative qui commencera le 26 octobre.

Je ne suis pas enseignante, je ne suis pas infirmière ni fonctionnaire. Je suis une ASSS.

Si tu as lu ASSS, tu peux rire. Tu peux dire que c’est un drôle de titre pour un non professionnel qui lave des fesses. Je l’ai entendue souvent.. Autrement on m’appel préposée ou même la laveuse avec autant de légèreté dans la voix que de mépris dans les yeux.

Je ne suis rien de tout ça.

Je suis une Auxiliaire en santé et services sociaux. Pendant que certaines d’entre nous luttent pour faire connaître notre profession, le ministère de l’éducation, lui, a décidé de jumeler le programme d’enseignement des ASSS et des Préposées ce qui fait qu’en sortant de l’école ASSS et PAB peuvent interchanger leurs rôles. Deux diplôme en 1, ça coûte moins cher au gouvernement.

Il y a de cela belle lurette.. Au temps ou on nous appelait les AFS, Auxiliaire familiale et sociale, nous avions des tâches diverses qui consistaient principalement à assister des gens à domicile dans leurs activités de vie quotidienne (habillement, hygiène, alimentation) et domestique (cuisine, ménage, lavage, commission).

Nous avions des blocs de 2-3-4h avec le même ‘client’ afin de l’aider dans son quotidien. La demande d’aide était si grande qu’on nous a enlevé l’aide aux activités de vie domestique. Le gouvernement donne une subvention selon le salaire aux personnes en pertes d’autonomie pour qu’ils se tournent vers les coopératives d’aide: Repas préparés et livrés par la popote roulante, ménage fait par ménagez-vous, commissions faites par les aidants naturels..

Nous restant que les activités de la vie quotidienne, nous avions 6 clients par jours. 1 h chacun, incluant le déplacement entre deux résidences puis 1h de bureau pour remplir des notes aux dossiers des clients.

Encore là, ce n’était pas assez.. On nous a enlevé cette heure quotidienne, nous donnant 1 clients de plus ce qui monte le compte a 7 par jours. Plus de note aux dossiers, maintenant il faut appeler directement l’intervenant concerné si besoin est.

Comme si ce n’était pas assez, la loi  90 sur les actes délégués aux ASSS par les infirmières est entrée en vigueur : cathéter, curage anale, administration de médicaments, pansements secs, prise de glycémie capillaire, administration d’insuline…

Nous voilà donc avec 6 bains et 4 médications à donner dans une journée ce qui monte le compte à 10 clients par jours.

Pour une ASSS ayant une horaire d’insuline (moi), elle a environ 14 clients par jours. Tout cela, en prenant sa voiture et en se déplaçant vers 14 domiciles différent. Environ 1h-1h30 de ma journée, je la passe dans ma voiture car je parcours environ 70km.

C’est la réalité dans mon CIUSSS-TRMCQ.

Ceci dit, je ne me plaind pas. J’adore mon travail!! Je veux seulement vous illustrer la tâche qui s’alourdit et les responsabilités qui prennent de l’importance.

Avec la création des CISSS, M. Couillard s’est donné le pouvoir de tout changer. Le pouvoir de décider. Le pouvoir de couper au mauvais endroit. Le pouvoir de nous laisser travailler depuis maintenant 1 an, avec une convention collective échue. Il refuse de négocier, veut nous retirer nos acquis, il veut tout changer.

En créant les CISSS et en fusionnant les différents centre et CLSC, M. Couillard fusionne nos liste d’ancienneté de Drummondville jusqu’à La Tuque et nous oblige à aller travailler à 100km de chez nous!

Dans ma vie de mère et dans celles de mes collègues qui sont majoritairement des femmes, comment est-ce possible d’aller travailler a 100 km de chez moi?  Me lever à 5h du matin, partir à 6h30, arriver à la garderie ou au service de garde de l’école et me cogner le nez dans la porte parce que ça ouvre a 7h. Prendre un jet privé vers La Tuque, louer une voiture sur place,( why not?), terminer la journée de travail a 16h, prendre la route en pleine heure de pointe et arriver à la garderie a 18h avec des frais de 60$ pour le retard… Je vais mettre ça sur mon compte de dépense. Ah non, c’est vrai, mme Thibault a tout dépensé.

Non, je ne vois vraiment pas comment, M. Couillard, je pourrai aller travailler a 100 KM de chez moi!

Si ça me coûte mon salaire en essence et en frais de garde pour aller travailler que vais-je faire vous croyez? Démissionner. Oui, démissionner et qui s’occupera de personnes en perte d’autonomie? Les agences privés. Parce qu’au fond c’est ce qu’il veut faire M. le ministre. Privatiser nos soins.

J’abrège en vous laissant une liste des demandes patronales.

  • Monnayer, à taux simple, certains congés (congés annuels, fériés, etc.)
  • Retirer la prime majorée de soir, de nuit et de soins critiques ;
  • Retirez la prime de non-chevauchement de 2 % ;
  • Retirer la clause d’intervalle de 16 heures de repos entre les quarts et l’obligation de payer à un taux et demi ;
  • Retirer les clauses prévoyant des semaines régulières de travail réparties sur un maximum de cinq (5) jours ;
  • Prévoir des heures supplémentaires payables uniquement après une semaine normale de travail et non après une journée de travail ;
  • Retirer l’obligation d’une entente avec le syndicat pour mettre en place des horaires atypiques (12 heures ou autres)
  • Permettre aux parties de mettre en place des mesures visant (avec l’économie des primes majorées et de non-chevauchement non versé,) à financier un comité afin d’augmenter la mobilité, la flexibilité et la disponibilité de la main d’œuvre et maximiser la présence au travail ;
  • Prévoir que la personne visée par une mesure spéciale (abolition de poste, fermeture de centre d’activités, etc.) suive la clientèle ou le centre d’activités ou, faute d’emploi, soit inscrite sur l’équipe spéciale de l’établissement prenant en charge la clientèle transférée ;
  •  Prévoir une redistribution des personnes salariées entres les différents établissements d’une même région socio sanitaire lors de fermeture sans transfert de clientèle ;
  • Prévoir à la notion d’invalidité, un suivi médical comportant un plan de traitement et le respecter afin d’éviter la cessation des prestations d’assurance ;
  • Augmenter, de façon significative, les périodes de requalification à l’admissibilité d’une nouvelle période d’assurance salaire de 60 à 120 jours (présentement de 15 à 45 jours) ;
  • Prévoir que l’employeur puisse assigner temporairement à des travaux légers, une personne bénéficiant d’une assurance salaire, sans égard au rang d’ancienneté ou à son poste ;
  • Prévoir que la personne bénéficiant d’une période de réadaptation soit prioritairement affectée à la liste de disponibilité sans égard au rang d’ancienneté ;
  • Partager les frais d’arbitrages relatifs aux litiges en invalidité et aux congédiements ;
  • Porter atteinte à notre mandat syndical en réduisant de façon importante le nombre de jours de libérations syndicales
  • Prévoir, dans un cas de cessation de l’invalidité confirmé par le médecin arbitre, la récupération des sommes versées en assurance salaire à compter de la date émise par l’employeur et non à compter de l’arbitrage médical ;
  • Prévoir que la prime de rappel au travail soit versée uniquement lorsque la personne ne remplace pas une personne absente ;
  • Prévoir, en cas de mesures disciplinaires, un délai de deux ans pour retirer la mesure du dossier, et en cas d’absence, la prolongation de la période identique à la période d’absence ;
  • Retirer les dispositions prévoyant le prix des repas ;
  • Mettre fin à l’exonération du paiement des cotisations au Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP), qui est normalement exigible pour le temps non travaillé. Cela signifie que l’employée ou l’employé en ARTT devrait payer une pleine cotisation à compter du 31 mars 2015. De plus, l’employeur veut modifier la Loi sur le RREGOP pour que les personnes en ARTT paient, à compter du 1er janvier suivant cette modification, la cotisation et la contribution de l’employeur pour le pourcentage de temps non travaillé.
  • • Augmentation des délais pour tous les congés sans traitement
    ◦ L’employeur veut harmoniser les délais pour les demandes de congés sans traitement. Il réclame un délai minimum de 60 jours pour en faire la demande et un délai de 30 jours pour obtenir une réponse de l’employeur.

Ce sont donc là, de très bonnes raisons de faire la grève!

Je ne vous ai par parlé des coupures de services que je vois, de mes yeux vues! Une cliente qui avait 3 bains par semaines et qui en a maintenant qu’un seul car elle n’est pas obèse, ni incontinente. Une cliente avec paralysie partielle des deux jambes, qui ne va pas à la toilette seule, qui est complètement dépendantes des autres pour se déplacer, demande un deuxième bain mais ne l’obtient pas parce qu’elle n’est pas incontinente et qu’elle habite en RI (résidence privé) et qu’elle peut sonner la cloche pour demander d’aller à la toilette.. Cette dame urine dans sa culotte parce qu’elle doit sonner 3 fois avant qu’on lui réponde.. Non Mme, pas de deuxième bain pour vous, vous n’entrez pas dans les critères du gouvernement. Cette dame croit dure comme faire que c’est le CLSC le méchant, le pas fin, le sans coeur..

Non Mme.. c’est M. le ministre!

C’est ce que je vis tous les jours. Je suis la pas fine qui représente le CLSC et qui reçoit la colère des gens. Si, le peuple, les non-employés qui subissent ces mesures d’austérité alliaient leur colère à la notre, nous irions plus loin dans les négociations.

Fabrication de pâte de lune

Par défaut

Ce matin,  mon grand et moi avons fait une activité de fabrication de pâté de lune.

Il en avait déjà reçu en cadeau et elle avait pris le chemin de la poubelle car la pâte de lune laisse des traces… Des centaines de petites graines blanche qui traînent sur le plancher ! Il avait 3 ans à l’époque et puisqu’il en a maintenant 5 et onze douzième.. Autrement dit, il participe au  »ramassage »… Nous en avons fabriqué et c’était franchement amusant !

Voici donc la recette que j’ai prise sur le blog de Wooloo! (De la neige artificielle)

DSC_0010

  • 1 boite de bicarbonate
  • 1 bouteille de crème à raser
  • 1 grand bac

DSC_0013

Verser la boite de bicarbonate dans le grand bac. Ajouter de la crème à raser jusqu’à l’obtention d’une pâte fibreuse. (Un peu comme du sable mais qui peut ternir en forme de boule)

DSC_0012

N’y allez pas trop gaiement avec la crème a barbe.. C’est ce que moi j’ai fait et j’ai dû ajouter de la farine car je n’avais plus de bicarbonate. Deplus, l’odeur de la crème reste donc il vaut mieux en choisir une qui ne sent pas trop fort!

DSC_0015

C’est partie pour des heures de plaisirs!