La grève dans le secteur public, expliqué par une ASSS

Par défaut

mqdefault

Je sais, je suis une maman et mon blog parle surtout de ma vie de famille. Mais ce soir j’ai envie de vous faire un cours accéléré sur les raisons de la grève rotative qui commencera le 26 octobre.

Je ne suis pas enseignante, je ne suis pas infirmière ni fonctionnaire. Je suis une ASSS.

Si tu as lu ASSS, tu peux rire. Tu peux dire que c’est un drôle de titre pour un non professionnel qui lave des fesses. Je l’ai entendue souvent.. Autrement on m’appel préposée ou même la laveuse avec autant de légèreté dans la voix que de mépris dans les yeux.

Je ne suis rien de tout ça.

Je suis une Auxiliaire en santé et services sociaux. Pendant que certaines d’entre nous luttent pour faire connaître notre profession, le ministère de l’éducation, lui, a décidé de jumeler le programme d’enseignement des ASSS et des Préposées ce qui fait qu’en sortant de l’école ASSS et PAB peuvent interchanger leurs rôles. Deux diplôme en 1, ça coûte moins cher au gouvernement.

Il y a de cela belle lurette.. Au temps ou on nous appelait les AFS, Auxiliaire familiale et sociale, nous avions des tâches diverses qui consistaient principalement à assister des gens à domicile dans leurs activités de vie quotidienne (habillement, hygiène, alimentation) et domestique (cuisine, ménage, lavage, commission).

Nous avions des blocs de 2-3-4h avec le même ‘client’ afin de l’aider dans son quotidien. La demande d’aide était si grande qu’on nous a enlevé l’aide aux activités de vie domestique. Le gouvernement donne une subvention selon le salaire aux personnes en pertes d’autonomie pour qu’ils se tournent vers les coopératives d’aide: Repas préparés et livrés par la popote roulante, ménage fait par ménagez-vous, commissions faites par les aidants naturels..

Nous restant que les activités de la vie quotidienne, nous avions 6 clients par jours. 1 h chacun, incluant le déplacement entre deux résidences puis 1h de bureau pour remplir des notes aux dossiers des clients.

Encore là, ce n’était pas assez.. On nous a enlevé cette heure quotidienne, nous donnant 1 clients de plus ce qui monte le compte a 7 par jours. Plus de note aux dossiers, maintenant il faut appeler directement l’intervenant concerné si besoin est.

Comme si ce n’était pas assez, la loi  90 sur les actes délégués aux ASSS par les infirmières est entrée en vigueur : cathéter, curage anale, administration de médicaments, pansements secs, prise de glycémie capillaire, administration d’insuline…

Nous voilà donc avec 6 bains et 4 médications à donner dans une journée ce qui monte le compte à 10 clients par jours.

Pour une ASSS ayant une horaire d’insuline (moi), elle a environ 14 clients par jours. Tout cela, en prenant sa voiture et en se déplaçant vers 14 domiciles différent. Environ 1h-1h30 de ma journée, je la passe dans ma voiture car je parcours environ 70km.

C’est la réalité dans mon CIUSSS-TRMCQ.

Ceci dit, je ne me plaind pas. J’adore mon travail!! Je veux seulement vous illustrer la tâche qui s’alourdit et les responsabilités qui prennent de l’importance.

Avec la création des CISSS, M. Couillard s’est donné le pouvoir de tout changer. Le pouvoir de décider. Le pouvoir de couper au mauvais endroit. Le pouvoir de nous laisser travailler depuis maintenant 1 an, avec une convention collective échue. Il refuse de négocier, veut nous retirer nos acquis, il veut tout changer.

En créant les CISSS et en fusionnant les différents centre et CLSC, M. Couillard fusionne nos liste d’ancienneté de Drummondville jusqu’à La Tuque et nous oblige à aller travailler à 100km de chez nous!

Dans ma vie de mère et dans celles de mes collègues qui sont majoritairement des femmes, comment est-ce possible d’aller travailler a 100 km de chez moi?  Me lever à 5h du matin, partir à 6h30, arriver à la garderie ou au service de garde de l’école et me cogner le nez dans la porte parce que ça ouvre a 7h. Prendre un jet privé vers La Tuque, louer une voiture sur place,( why not?), terminer la journée de travail a 16h, prendre la route en pleine heure de pointe et arriver à la garderie a 18h avec des frais de 60$ pour le retard… Je vais mettre ça sur mon compte de dépense. Ah non, c’est vrai, mme Thibault a tout dépensé.

Non, je ne vois vraiment pas comment, M. Couillard, je pourrai aller travailler a 100 KM de chez moi!

Si ça me coûte mon salaire en essence et en frais de garde pour aller travailler que vais-je faire vous croyez? Démissionner. Oui, démissionner et qui s’occupera de personnes en perte d’autonomie? Les agences privés. Parce qu’au fond c’est ce qu’il veut faire M. le ministre. Privatiser nos soins.

J’abrège en vous laissant une liste des demandes patronales.

  • Monnayer, à taux simple, certains congés (congés annuels, fériés, etc.)
  • Retirer la prime majorée de soir, de nuit et de soins critiques ;
  • Retirez la prime de non-chevauchement de 2 % ;
  • Retirer la clause d’intervalle de 16 heures de repos entre les quarts et l’obligation de payer à un taux et demi ;
  • Retirer les clauses prévoyant des semaines régulières de travail réparties sur un maximum de cinq (5) jours ;
  • Prévoir des heures supplémentaires payables uniquement après une semaine normale de travail et non après une journée de travail ;
  • Retirer l’obligation d’une entente avec le syndicat pour mettre en place des horaires atypiques (12 heures ou autres)
  • Permettre aux parties de mettre en place des mesures visant (avec l’économie des primes majorées et de non-chevauchement non versé,) à financier un comité afin d’augmenter la mobilité, la flexibilité et la disponibilité de la main d’œuvre et maximiser la présence au travail ;
  • Prévoir que la personne visée par une mesure spéciale (abolition de poste, fermeture de centre d’activités, etc.) suive la clientèle ou le centre d’activités ou, faute d’emploi, soit inscrite sur l’équipe spéciale de l’établissement prenant en charge la clientèle transférée ;
  •  Prévoir une redistribution des personnes salariées entres les différents établissements d’une même région socio sanitaire lors de fermeture sans transfert de clientèle ;
  • Prévoir à la notion d’invalidité, un suivi médical comportant un plan de traitement et le respecter afin d’éviter la cessation des prestations d’assurance ;
  • Augmenter, de façon significative, les périodes de requalification à l’admissibilité d’une nouvelle période d’assurance salaire de 60 à 120 jours (présentement de 15 à 45 jours) ;
  • Prévoir que l’employeur puisse assigner temporairement à des travaux légers, une personne bénéficiant d’une assurance salaire, sans égard au rang d’ancienneté ou à son poste ;
  • Prévoir que la personne bénéficiant d’une période de réadaptation soit prioritairement affectée à la liste de disponibilité sans égard au rang d’ancienneté ;
  • Partager les frais d’arbitrages relatifs aux litiges en invalidité et aux congédiements ;
  • Porter atteinte à notre mandat syndical en réduisant de façon importante le nombre de jours de libérations syndicales
  • Prévoir, dans un cas de cessation de l’invalidité confirmé par le médecin arbitre, la récupération des sommes versées en assurance salaire à compter de la date émise par l’employeur et non à compter de l’arbitrage médical ;
  • Prévoir que la prime de rappel au travail soit versée uniquement lorsque la personne ne remplace pas une personne absente ;
  • Prévoir, en cas de mesures disciplinaires, un délai de deux ans pour retirer la mesure du dossier, et en cas d’absence, la prolongation de la période identique à la période d’absence ;
  • Retirer les dispositions prévoyant le prix des repas ;
  • Mettre fin à l’exonération du paiement des cotisations au Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP), qui est normalement exigible pour le temps non travaillé. Cela signifie que l’employée ou l’employé en ARTT devrait payer une pleine cotisation à compter du 31 mars 2015. De plus, l’employeur veut modifier la Loi sur le RREGOP pour que les personnes en ARTT paient, à compter du 1er janvier suivant cette modification, la cotisation et la contribution de l’employeur pour le pourcentage de temps non travaillé.
  • • Augmentation des délais pour tous les congés sans traitement
    ◦ L’employeur veut harmoniser les délais pour les demandes de congés sans traitement. Il réclame un délai minimum de 60 jours pour en faire la demande et un délai de 30 jours pour obtenir une réponse de l’employeur.

Ce sont donc là, de très bonnes raisons de faire la grève!

Je ne vous ai par parlé des coupures de services que je vois, de mes yeux vues! Une cliente qui avait 3 bains par semaines et qui en a maintenant qu’un seul car elle n’est pas obèse, ni incontinente. Une cliente avec paralysie partielle des deux jambes, qui ne va pas à la toilette seule, qui est complètement dépendantes des autres pour se déplacer, demande un deuxième bain mais ne l’obtient pas parce qu’elle n’est pas incontinente et qu’elle habite en RI (résidence privé) et qu’elle peut sonner la cloche pour demander d’aller à la toilette.. Cette dame urine dans sa culotte parce qu’elle doit sonner 3 fois avant qu’on lui réponde.. Non Mme, pas de deuxième bain pour vous, vous n’entrez pas dans les critères du gouvernement. Cette dame croit dure comme faire que c’est le CLSC le méchant, le pas fin, le sans coeur..

Non Mme.. c’est M. le ministre!

C’est ce que je vis tous les jours. Je suis la pas fine qui représente le CLSC et qui reçoit la colère des gens. Si, le peuple, les non-employés qui subissent ces mesures d’austérité alliaient leur colère à la notre, nous irions plus loin dans les négociations.

7 réflexions sur “La grève dans le secteur public, expliqué par une ASSS

    • Denise Lippé

      Entièrement d’accord avec toi. totalement illogique de devoir vous déplacer aussi loin, de vous donner encore plus de responsabilités en vous coupant du temps auprès des patients. L’aide a domicile est tellement importante pour ces gens pour qui souvent sont leur seule visite de la semaine. J’ai été A.F.S une vingtaine d’années et je sais jusqu’à quel point ces services sont important pour eux. Accepteriez-vous, vous qui êtes en bonne santé de ne prendre que 1 bain semaine. Pourquoi le refusez-vous a ceux qui en ont le plus besoin. A ce que je vois les services ont grandement changés et ce n’est pas en s’améliorant. Je vous comprend de faire cette grève et vous appuie a 100/%.

      J’aime

  1. Jo-Ann

    Wow je suis bouche-bée, je ne te connais pas enfaite je suis a plus de 10h de route de chez toi. Je reside le nord-du-quebec. Ici nous navons pas la meme realité mais ayant fait le cours d’aux familiale en 2005-2006 javais le statue D’AFS moi aussi au debut. Jai vecu ta dure realité mais au combien valorisante. Moi aussi je lai entendu souvent ´´chérie, la laveuse est arriver’´ 😳 Et que le gouvernement aie combiner les deux cours ensemble est completement ridicule meme voir revoltant. Le domicile est un monde a part, ya pas de petite cloche d’urgence si un probleme survient tu est svec ton toi meme!! Bref l’annee prochaine sera ma 10 e année en tant que asss et jen suis fiere! Je continue a faire valoir notre profession que bien du monde ne ferais pas !! Meme a 100$ de l’heure!

    Jespere que tu va voir mon commentaire et Je partage ton text chere collegue eloigner et je nous souhaite un bonne avenir malgré les coupures inhumain que fait le ministre couillard et notre chere ministre barrette.

    Je suis aussi deleguée syndicale pour mon centre de santé donc je comprend tres bien ton point de vue sur la greve et tappuis a 100%.

    Bref j’ose meme te dire que je suis un peu jalouse de ton beau texte, on jurerais que cest moi qui la ecrit tellement sa me represente ☺️ Meme que cest plate que tu nest pas une de mes collegue de travail nous avons la meme vision a se sujet hihi..
    Bonne journee

    J’aime

  2. Bourque Nathalie

    Bonjour, qui es-tu ? Es-tu membre de l’association des auxiliaires familiales du Quebec ? J’aimerais bien qu’on se parle. Je suis asss, membre du CE de l’association.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s